Ce week end, je n'ai pas complètement déserté ma cuisine puisque j'ai quand même préparé au petit matin un tartare d'algues; cela fait un moment qu' elles m'attendaient dans le frigo ( les algues bien sur) alors j'ai profité de ce  dîner de retrouvailles pour les sortir en habit de lumières; j'aime énormément le tartare d'algues: un soir j'en avais mangé un particulièrement savoureux au Potager du Marais mais lorsque j'y suis retourné dernièrement, ce n'était plus sur la carte ; suis-je la seule à l'aimer? la préparation est elle trop longue, trop coûteuse? j'ai préféré ne pas connaître la réponse et espérer le retrouver une prochaine fois.

Je crois qu'il y a deux catégories de mangeurs: les curieux et les autres; les autres n'aimeront pas par principe ( les algues, on ne les mange pas.) et les curieux qui verront dans les algues, une autre manière de sentir la mer, de prendre son goût iodé.

ah j'oubliais: je présente ce petit bocal de tartare d'algues pour l'édition 12 du jeu Blog appétit : le thème c'est bocaux et conserves. et vous pouvez aussi aller voir le billet d'Elise de ce matin, c 'est aussi un tartare d'algues, tout frais.

tartare_algues5

AUPARAVANT

Faire tremper une vingtaine de minutes toutes les algues *Déssaler les algues 30 secondes sous l'eau ( merci Valérie) : 120 g de laitue de mer, 120g de dulse et 120g de haricots de mer puis les poser sur un torchon ou un papier absorbant.

HACHER

Couper très très finement, cela prend du temps et il faut vraiment un bon couteau bien aiguisé et de la patience; certains passent tout au mixer mais çà donnera plutôt  une bouillie; donc il vaut mieux couper très finement 1 gousse d'ail, 1 échalote, 100 g de  cornichons et 80 g de câpres, râper 1 petit morceau de gingembre frais et 1 citron bio ou non traité.

puis couper aussi très finement toutes les algues .

Mélanger dans un saladier et verser 8 cl d'huile de noix et 5 cl d'huile de noisette, poivrer, ajouter une pincée de piment ( d'espelette ou autre) , quelques gouttes de jus de citron et /ou d'orange.
Re- mélanger et laisser macérer dans le frigo toute une journée au moins.

On peut le manger sur du pain, sur des légumes crus coupés en tronçons etc.



*J'achète les algues fraîches conservées dans du sel au rayon frais des épiceries bio .

note : dédicace pour Alice, une copine qui me fournit en bocaux