lacroquette

20 mai 2008

Cake à la confiture d'orange

    J'aime bien les cakes quand ils ne sont pas sec et étouffant, imbibé alors d'un sirop juste au sortir du four; mais il y a aussi une autre façon qui est de rendre le moelleux au gâteau en investissant directement  la pâte avec quelques cuillerées d'une très bonne confiture d'orange faite par votre belle-mère.

cake_a_l_orange_03 oeufs

100g de beurre fondu froid

100g de sucre de canne complet

160g de farine dont 60 g de farine complète

1/2 sachet de levure

2 grosses cuillères a soupe de confiture d'orange

facultatif: du chocolat noir cassé en morceaux


Fouetter les oeufs et le sucre dans une jatte puis ajouter le beurre froid mais fondu, et incorporer la confiture; avec une passoire très fine type chinois, verser farine et levure au dessus de la jatte et mélanger doucement. Ajouter des morceaux chocolat dans la pâte.

Verser dans un moule à cake beurré puis enfourner environ 40 minutes a 180 degrés ( th 6).

Posté par lacroquette à 13:58 - - Commentaires [19] - Permalien [#]


18 mai 2008

Retour de marché: petits légumes cuits à l'etouffée

    Au retour du marché, prenons des légumes frais, très frais, coupons les en petits cubes, cuisons les à l'étouffée avec un peu d'huile et un fond d'eau, ajoutons des dés de fromage et des raisins secs en fin de cuisson et voilà,  nous obtenons mon repas préféré en moins de vingt minutes!

legumes_de_printemps_a_l_etouffeePour 2/3 personnes
2 carottes nouvelles
1 gousse d'ail nouveau
1 oignon jaune
1/2 fenouil
1/2 poivron jaune
1/4 de barquette de fêta
1 petite poignée de raisins secs de corinthe
1 verre d'eau
de l'huile d'olive, du sel et du poivre

Couper carottes, fenouil et poivron en petit cube 1/2 cm. Ciseler un oignon . Découper en cube la fêta, préparer la gousse d'ail.

Dans une casserole, verser deux cuillères d'huile d'olive, et faire revenir l'oignon et l'ail puis ajouter les légumes coupés; remuer et verser un petit verre d'eau, saler et poivrer, couvrir et  laisser cuire moins de 10 minutes pour garder du croquant aux légumes; ajouter  à la dernière minute les raisins et la fêta pour qu'ils fondent.

Servir avec du riz.

 

Posté par lacroquette à 21:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 mai 2008

Gâteau enfantin aux fraises

    Il y a peu, j'apprenais l'existence peu reluisante des fraises d'Espagne à la lecture d'un article intéressant sur le très beau site Cuisine Campagne.

Je n'achète pas les fruits hors saison, et je ne suis pas pour autant au fait de 'qui importe quoi et dans quelle condition', cependant lorsque je prend connaissance de quelque chose qui me gène, je ne l'ignore plus et agis en conséquence; hier, une consommatrice de fraises d'Espagne m'interpelle, étrangement, alors que j'observe les differents prix, et m'encourage avec un grand sourire à prendre celle d'Espagne beaucoup moins cheres et tres bonens selon ses termes. Je l'informe donc  de la provenance des dits fraises comme on m'en avait informé auparavant.. Elle m'a regardé, arrêtée, m'a approuvée puis en a conclu ' Soit, mais elles sont bien moins cheres' et en a ramassé une barquette.
C'est donc pour quelques belles guarriguettes que j'ai ouvert mon porte monnaie pour préparer un délicieux dessert, goûter ou même petit déjeuner inspiré d'une recette de Valérie Cupillard. La texture du gâteau est très proche du pain perdu.


gateau_aux_fraises2 200 g de fraises

200 g de biscuits à la cuiller

2 cuilleres à soupe de sucre de canne roux

1 yaourt au lait de brebis

1/2 verre de lait de kamut

3 oeufs

Dans un moule à manqué beurré, étaler les biscuits à plat puis insérer les fraises nettoyées et équeuttées. Dans un bol, mélanger les oeufs, le yaourt, le lait, le sucre et verser la préparation sur les biscuits. Mettre au four entre 20 et 30 minutes à environ 190 degrés.

Posté par lacroquette à 16:50 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

15 mai 2008

votre NON aux OGM: signez la pétition et envoyez un courrier à tous vos elus

la_pomme_dela_discordeUne adresse ICI
vous permet en moins de 3 minutes :

- d'apposer votre nom et votre NON aux OGM en signant la pétition
- d'envoyer votre NON, par  mail  à tous vos élus

Ecologiquement vôtre
Stéphanie



Posté par lacroquette à 08:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 mai 2008

deux soupes printanières: carottes ou courgettes

    Comme vous avez prévu comme moi de commander très vite le nouveau livre de Anne et les deux de Clea, aux éditions Laplage, vous pouvez  en profiter pour commander d'autres livres de cuisine notamment dans la collection petit format qui s'emporte facilement en vacances, en week end, dans le train, et pour seulement 5 euros.

soupe_bicolore_2 L'une courgette mentholée de Valerie Cupillard que l'on retrouve dans son SOUPE BIO aux éditions Laplage, et l'autre carotte citronnée de Catherine Schiellein dans son PETITS PLATS DE PRINTEMPS toujours aux éditions La Plage.

La SOUPE VERTE
3 courgettes
3 branches de persil plat
1 poignée de menthe
1 verre de lait végétal: lait de kamut

La SOUPE ORANGE
1 kilo de carottes
5 petits oignons nouveaux
1 citron jaune
de l'huile d'olive
1 cube de bouillon de légumes
2 CS de créme végétale ou non
1 CS de fécule de pomme de terre
du persil plat

SOUPE VERTE: couper en gros tronçons les courgettes nettoyées et pelées ( si non bio)* et les faire cuire à l'étouffée avec un verre d'eau et 3 branches de persil plat. Lorsque les courgettes sont cuites, ajouter la menthe puis mixer finement avec 1 à 3 verres de lait végétal selon la consistance voulue. Se déguste fraîche!

SOUPE ORANGE: faire revenir dans une casserole les carottes râpées et l'oignon émincé; Lorsque les carottes sont molles, ajouter le zeste du citron puis 1 litre de bouillon ( ou moins si vous souhaitez une consistance plus épaisse); couvrir et laisser cuire une vingtaine de minutes. Mixer alors la soupe puis la remettre sur le feu; Mélanger la fécule avec la crème et l'intégrer à la soupe; enfin, verser le jus du  jus de citron et parsemer au dernier moment d'herbes.

* je vous conseille de lire cet article dans Le Monde sur les pesticides dans les fruits et légumes et ailleurs en France.

Posté par lacroquette à 20:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]



07 mai 2008

Paté végétal aux champignons

    A Rouen, non loin de sa cathédrale, se trouve l'unique restaurant bio  de la ville, le Chenevis*; ce lieu possède notamment une belle terrasse à l'arrière m'a t on dit , de très bons desserts utilisant l'agar agar, une sélection de thé intéressante et variée, des graines germées fraîches de la maison, et surtout son pâté végétal aux champignons fondant et savoureux.


pate_vegetalPâté végétal aux champignons

300g de champignons
3 tranches de pains aux céréales
1 verre de lait végétal
1 cuillère à soupe de farine complète
4 petits oignons nouveaux
1 belle poignée de persil plat
2 oeufs
1 petite poignée de graine de tournesol
1 cuillère a soupe de levure maltée
de huile végétale
1 cuillère à café de macis en poudre



Laisser tremper les tranches de pains dans le lait.

Dans une casserole, faire dorer avec un peu d'huile, les oignons émincés , et les champignons coupés en lamelle puis ajouter le persil plat coupé grossièrement, saler et poivrer; Lorsque les champignons sont bien cuits, laisser refroidir. Mixer alors la préparation avec les oeufs, la farine, la levure et le pain essoré avec vos mains, et les graines de tournesol. Si vous souhaitez une texture moins lisse , incorporer les graines seulement après.

Huiler un moule ; et passer au four une vingtaine de minutes, thermostat 6 (180 degrés).

Servir chaud ou froid comme un pâté; la texture est assez moelleuse sans être fondante;

*Le chenevis -43 RUE AUX OURS 76000 ROUEN- 02 32 10 09 23


Posté par lacroquette à 14:51 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

06 mai 2008

Soupe crémeuse d' asperges

    En avril, j'ai goûté mes premières asperges de l'année dans la cuisine Fraich'attitude; je ne peux que vous conseiller de profiter de ses cours variés pour seulement 12 euros et même moins pour certains; le cours se répartie sur environ 2 heures en plein centre de paris dans une cadre agréable agréable avec une dizaine de gourmands et un intervenant; Le programme est simple, on cuisine tout en écoutant les conseils souvent avisés et pro du cuisinier, puis on s'installe à table; les produits utilisés pour cette séance étaient de tout fraîcheur,et  l'accent est mis essentiellement sur les fruits et légumes ce qui ne peut que me réjouir; Pour les végétariens, on trouve régulièrement des menus "sans ".

soupe_sperge_2 soupe_asperge

Soupe crémeuse d'asperges pour 2 personnes*

Une dizaine d'asperges vertes
30cl de bouillon de légumes
2 têtes d'oignons blancs nouveaux
5cl de crème fraîche ou de crème végétale

Dans une casserole, avec deux cuillères à soupe d'huile d'olive, faire dorer les oignons émincés puis ajouter les asperges coupées en tronçons sans leur tête; laisser dorer quelques minutes puis allonger avec le bouillon de légumes environ 15-20 minutes. Mixer avec la crème pour obtenir une texture veloutée. Saler selon l'envie.

Pendant ce temps, faire cuire les pointes d'asperges dans de l'eau bouillante salée environ 5 minutes.

* cette recette est inspirée de la " soupe glacée d'asperges vertes" en page 52 du jeune magazine Cuisine LIGHT- AVR-MAI 08


Posté par lacroquette à 08:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 avril 2008

Une soupe épicée aux pois chiches

Me revoila, La Croquette, avec en plus de mon retour, un ventre super- habité pour quelques mois! cela présage d'une tournure encore plus maternelle pour mes papilles et votre lecture; et pour reprendre en douceur, rien de telle qu"une cuisine de vacances avec cette délicieuse  soupe que j'aurais bien pu découvrir au maroc mais qui finalement a eu tout son sens sous le soleil  de Saint Jean de Luz.

soupe_de_pois_chiches

Soupe épicée aux pois chiches

pour 4_6 personnes-

Dans une casserole avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, faire revenir  un oignon émincé, une gousse d'ail ( ou deux), un petit morceau de gingembre frais finement coupé, l'équivalent d'une grosse cuillère à soupe;

Verser les épices, l'equivalent d'une cuillère à café chacun : curcuma, paprika, cumin et laisser embaumer.

Ajouter alors environ 30 g de farine, mélanger avec votre cuillère en bois puis incorporer progressivement 75cl de bouillon de légumes. Laisser la soupe épaissir un peu puis ajouter une boite pois chiches deja cuits  et des tomates pelées entieres, 800g environ; Cuire une dizaine de minutes puis ajouter du citron confit coupé très finement, l'equivalent de deux cuillères à soupe.

Parsemer au dernier moment de coriandre fraîche.


*Cette recette a été trouvée dans ce  livre 'Cuisiner Vert 'aux éditions marabout Chef
** ne faites pas l'impasse sur le citron confit, c'est ce qui donne à cette soupe tout son charme

Posté par lacroquette à 22:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

06 février 2008

Azuki, butternut, et patate douce simplement

azukis_patate_douce_


        Quand trop longtemps loin de ma cuisine, j'ai l'envie irrésistible de revenir, j'aime trouver des légumes frais, cuisinés simplement :  sans épices, ni huiles,  et avec une cuisson à la vapeur douce. J'y reviens régulièrement, et je ne m'en lasse jamais. Je ne connais pas de restaurant oû je pourrais m'y retrouver, et ce n'est, sans doute pas par manque de bouches intéressées par cette simplicité. Je me souviens avoir pris à l'Hôtel du Nord, le plat végétarien composé de "légumes du marché" accompagnés d'épeautre mais malheureusement, le choix des légumes avaient du être un peu bâclé, tout comme la cuisson qui me  faisait plutot penser à une cuisson à l'eau bouillante; l'intention était bonne mais l'effort complet aurait été le bienvenu; je me rassure en me disant que cela va vers le mieux ...






Pour 2 personnes:

Une poignée d'azukis cuits préalablement
Une grosse patate douce et son équivalent en courge butternut

Éplucher la patate douce, la rincer sous l'eau courante, et la couper en cube grossier de 1 cm.
Couper la butternut  en gros morceaux, et éplucher sa  peau avec  un économe; la peau résiste péniblement alors n'éplucher que la partie qui vous intéresse et réserver le reste pour une cuisson avec la peau. Couper en cube de 1 cm

Déposer courge et patate douce dans un panier vapeur et laisser une quinzaine de minutes, plus ou moins pour attendrir ou non les légumes; ils doivent se tenir sans être trop dures, surtout pour la patate douce.

Dans un plat, déposer les légumes encore chauds, ajouter une poignée de haricots azukis et couvrir un peu avec une assiette pour faire réchauffer les haricots froids; s'ils viennent d'être cuits, la dernière étape n'est pas indispensable.

Saler et poivrer selon vos gouts.

NOTE:
Une sauce yaourt légèrement citronnée et /ou avec un peu d'huile parfumée accompagne très bien ce plat.
l'Hotel du Nord est  situé sur les quais de jemmapes sur le canal  Saint Martin

Posté par lacroquette à 14:05 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

05 février 2008

Purée de panais sur lit de pousses d'épinard et carottes

Encore de bonnes découvertes  en ce début d'année:


    D'abord littéraire avec l'achat d'un livre illustré de Guy Martin dont personne ne semble avoir parlé ( rien sur internet), aux éditions du Chêne, et paru en 2000, intitulé sobrement LEGUMES. Pour moi, c'est comme découvrir un vieux trésor caché: des légumes, rien que des légumes en entrée, en potage, en plat, en conserve et en dessert. Le papier est glacé, c'est un "beau" livre.


puree_de_panais_du_lit_de_carottes_1    GUY cuisine aussi bien le tofu, l'épeautre, que les cardons ou les pommes de terres vitelottes; il y a des instants osés comme la glace aux petits pois ou la gaufre à l'ail, mais il y a aussi la purée de panais sur lit d'épinard, et carottes, presque simple; je dis presque car  malgré  quelques étapes de préparation qui peuvent aguerrir, la recette est finalement à portée de tous.

Si vous voulez en savoir plus sur Guy Martin, son parcours de grand chef étoilé et de tous ses livres édités; je ne vais pas oublier de vous citer aussi sa collection destinée aux enfants intitulée PETITS GOURMETS ; et surtout car  la dernière édition 2007, au Seuil, est richement illustré des dessins de notre ami Gilles Tevessin.

    Et j'allais en oublier la deuxième bonne découverte, le PANAIS que je ne n'avais jamais cuisiné, ni même goûté finalement; l'erreur est réparée désormais. J'ai été très surprise par son goût fin bien loin de la tubercule amère que j'imaginais.

Pour 3 personnes

2 gros panais
3 carottes
200 grammes de pousse d'épinards
un bol de chapelure
2 cuillère a soupe de crème fraîche
1 cuillère à soupe de beurre

de l'huile d'olive

du sel et du poivre

Faire cuire les panais  30 minutes en tronçon de 3-4 cm dans l'eau bouillante après les avoir épluchés. Ecraser en purée puis remettre dans une casserole avec la crème fraîche.
Couper les carottes en bâtonnets épais et faire fondre le beurre avec un verre d'eau une pincée de gros sel; incorporer les carottes, couvrir pendant 10 minutes de cuisson. Mettre de coté.
Égoutter soigneusement les épinards après les avoir rincés; les faire cuire à la poêle 5 minutes avec un peu d'huile d'olive puis les essorer à la passoire.

Dans des petits moules à gratin de 10 cm de diamètre environ, déposer les carottes en couche puis les épinards, bien étaler , et enfin, la purée de panais, pour enfin  déposer une fine pellicule de chapelure. Cuire une quinzaine de minutes pour réchauffer et 5 minutes au grill pour gratiner environ.

NOTE
La recette est largement simplifiée pour des raisons de temps et de materiel; les carottes sont associées à du céleri rave en batonnets beaucoup plus fins. Le résultat est cependant digne d'être refait.

Posté par lacroquette à 12:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

01 février 2008

Choux de bruxelles, carottes et champignons à la crème moutardée

Alors même que je passe un temps certain entre cuisine et bouquins, et marché et encore  cuisine, d'autre sur le coup d'une envie improvise avec naturel sur le chou de bruxelles; on s'était déjà régalé avec mon invité et sa purée poêlée, et là, on aurait presque envie que la saison du choux bruxelles n'en finisse pas; voici la recette comme elle m'a été contée... elle est simple mais délicieuse: pour qui veut se rabibocher avec le chou de bruxelles.

choux_de_bruxelels___la_axe2

Pour 3 personnes

2 grosses poignées de choux de bruxelles frais
1 carotte coupée en bâtonnets
1 oignon rouge et 1 échalote râpés avec une grille très fine pour avoir de minces filaments
150 g de champignons de picardie
crème fraîche
moutarde aromatisée
graines de moutarde

Faire bouillir de l'eau salée et y plonger les choux de bruxelles 20 minutes eniron. Pendant ce temps, dans une sauteuse chauffée, verser un peu d'huile d'olive et , y assouplir oignon et échalote; ajouter la carotte en morceaux et éteindre le gaz lorsque celles- ci sont tendres. Déposer les champignons dans la sauteuse et couvrir la sauteuse.

Pour la sauce moutardée qui accompagne, il suffit de mélanger de la crème fraîche avec une pointe de moutarde et quelques grains de moutarde.

NOTE
la crème peut être aisément remplacée par un yahourt pour plus de légèreté.


Posté par lacroquette à 10:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

31 janvier 2008

Tartelettes aux herbes et à l'oseille

Alors que j'apprends que le moral des français est au plus bas, le mien, expliquez moi, se trouve au plus haut:

tartelette_essai2_0Il n'est qu'à regarder mon sourire de béatitude devant  cette "merveilleuse" pâte  à tarte qui récompense ma ténacité; car cela fait un moment que je l'attendais la Tarte taillée, régulière, brisée comme il faut pour le palais, dorée mais pas sèche, une pâte à raz de l'appareil, une bonne  tenue dans la main possible.


Tout à commencé avec mes précieuses lectures, celle du confidences sucrées de PH et Julie Andrieu, où au chapitre essentiel de la cuisson de la pâte à blanc, j'apprends de PH qu'il faut SUR-CUIRE celle ci;  on la laisse un bon moment, entre 15 et 25 minutes selon la taille, et dès que la pâte blondit, on la laisse encore un peu plus que d'ordinaire; elle ne sera pas trop cuite, elle sera sur cuite et pourra alors recevoir une garniture humide sans risquer d' être imbibée.
Pour des cercles à tartes de 10 cm de diamètre, 15 minutes auront suffit.

pate_herm_Pour ces tartelettes aux herbes et à l'oseille, largement inspirées des Tartes bio de Garance Leureux, j'ai par curiosité confectionné la pâte brisée selon  PH! elle est loin d'être allégée en beurre et, est sans doute encore plus loin des habitudes de Garance Leureux; cela étant,  elle comporte une petite spécificité qui m'a intriguée; Ici le beurre est manié énergiquement auquel on  incorpore en filet le lait à température ambiante et, c'est seulement après que l'on ajoute rapidement la farine. La vrai difficulté pour ma pomme a été d'arriver à incorporer le lait dans le beurre (?); il m'a fallu des bras d'acier et un changement en cours de récipient moins large et plus haut; le résultat en valait cependant toute cette peine: la pâte est parfaite en tenue et en goût.


Pour 4 TARTELETTES DE 10 CM DE DIAMÈTRE

environ 300 grammes de pâte brisée selon la méthode de PH avec 30 g de graines de pavot bleu à incorporer dans la farine
1 oeuf
125 g de fromage blanc
environ 10 cl de lait de riz
30 g de parmesan
6 feuilles fraîches d'oseille
1 bouquet de persil plat ( plus parfumé)
quelques feuilles d'une branche de céleri
du sel et du poivre

Laver les herbes et les sécher comme pour votre salade puis hacher les selon votre goût , grossièrement ou finement.
Dans une jatte, mélanger l'oeuf avec le fromage blanc puis allonger un peu avec le lait végétal ou non puis saler et poivrer; ajouter les herbes au mélange.

Foncer vos tartelettes, les faire les précuire 15 minutes à 180 degrés (th6) et les remplir alors du mélange herbes - fromage blanc puis enfourner à 180 degrés pendant 15-20 minutes.

tartelettes_le_soukNOTE: le parmesan n'est pas indispensable dans ce genre de recette très fraîche; il prend un peu trop de place à mon goût ; je m'en tiendrais la prochaine fois à des herbes fraîches hachées  avec simplement de la brousse ou un fromage frais, voir  peut être sans cuisson éventuellement.

Lors de la préparation de la pâte, j'ai fait 3 pâtons de 300g , les 2 autres sont emballés hermétiquement au congélateur et pourront être utilisés après 8 h de décongélation au frigidaire. Ca évite de sortir tout ça pour une seule tarte!


 

 


Posté par lacroquette à 14:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

23 janvier 2008

Le pain aux graines et fruits séchés de Julie Andrieu

    Les livres de vedettes culinaires  se font très rares sur les étagères de ma bibliothèque; Ce n'est pas tant que le succès m'indispose (bien au contraire) mais j'ai tendance à investir surtout dans les livres plus salés que sucrés; et, dans le domaine "sans viandes"  que j'affectionne, les livres "stars"se font rares en France.

pain_aux_fruits_esches_et_graines_de_julie

Mais voila qu'en ce début d'année, et en mal de consommation livresque, je me prends à sortir d'une gondole le dernier bouquin de Julie Andrieu et Pierre Hermé , le Confidences sucrées; je feuillette deux-trois pages et je suis conquise dans l'instant; rapide me direz vous?
Vraiment, comment ne pas résister aux concept ( novateur?) de ce livre : Julie andrieu fait goûter ses recettes sucrées  à l'illustre pâtissier Pierre Hermé, lequel donne avis et amélioration; on y apprend beaucoup de choses intéressantes pour qui aime cuisiner, et c'est sur le mode de l'intimité que cela se passe
.

On est bien, , à ses cotés lorsqu' elle démoule son coulant  coeur cardamome:
" Je tente de démouler le cylindre avec fébrilité. L'operation se déroule sans encombre. Pierre fend ma sculpture  et la ganache se répand comme une traînée de lave. J'accuse un rictus de satisfaction (...) Pierre: le biscuit est bien cuit , tu n'as pas lésiné sur les amandes....JUlie:"j'ai acheté de la poudre d'amandes " brute" pensant qu"elle serait plus parfumée. Pierre: brut signifie avec peau, ce qui ne signifie pas plus de goût mais, en revanche donne de l'amertume. Julie: je pensais pourtant être à l'abri des pièges marketing. il me reste encore beaucoup de choses à apprendre."

  
Mais on est là aussi pour noter sa recette et celle de pierre Hermé, prendre tous ses bons conseils qui ne sont finalement que des questions de bons sens comme le fait si bien remarquer la bonne élève .

Et il y en a pour tous les goûts et pour toutes les heures de la journée: macarons, flans, feuilletés, mousses, cakes, charlottes, coulants, crèmes, soupes, confitures, à emporter, sablés, tutti frutti, dans un verre, glaces, gâteaux, tartes et quelques bases indispensables avec les pâtes, la cuisson du sucre et le tempérage du chocolat.

Alors? il en ressort quoi ? et bien 3 recettes testées, mangées et vraiment très reussies, même si on est très loin des desserts Cupillardesque et ses gourmandises bio; ici, pas une ligne sur la qualité des farines bio, pas de lait végétal ou de sucre de canne.... j'aurais vraiment aimé pourtant connaitre leur point de vue gustatif sur les aliments bio.

creme_au_chocolat_et_zeste_orange_de_julie_andrieu

Alors, Il y a eu dernièrement entre mes mains les 'PETITES CREMES AU CHOCOLAT  RELEVES D'ORANGE ET DE CARDAMOME' ( p140): une délicieuse crème au chocolat infusée aux zestes d'oranges et grains de cardamome, la texture est parfaite; on peut imaginer des variantes d'infusions comme la mandarine  pour l'orange ou la cannelle pour la cardamome?



*














cookies_au_the_matcha_de_julie

et, aussi, les SABLES THÉ MATCHA MENTHE FRAÎCHE (pages 206) qui sont aussi esthétique cuits ou en préparation ' (voir photos de droite); je n'ai pas ajouté de menthe  et eu la main lourde  sur le thé matcha sur les conseils de Pierre Hermé. ils ont un vrai goût de sablé moins de matcha.




*





et puis surtout LE PAIN SPORTIF AUX GRAINES ET AUX FRUITS SECS (p182) qui ressemble de loin  au pain d'épices; j'ai adapté selon ce qu'il y avait dans mes placards: beaucoup de graines de tournesols, des figues zacros, de petites tomates séchées . et comme ces figues  sont particulièrement dures, je les ai mixées très finement avec les tomates; ce qui m'a donné une pâte plutot grossière ; malgré cette petite frayeur, le résultat était bien au delà de mes espérances; un pain délicieux qui se conserve parfaitement bien emballé à l'air libre: une tranche par ci, une tranche par là....

"Le pain des sportifs"

1 cuillère à café de levure chimique de bicarbonate de soude

220 g de fraine complète

1 cuillère à café de 4 épices

1/2 cuillère à café de cannelle

1/2 cuillère à café de gingembre moulu

2 oeufs

1 pincée de sel

120 g de vergeoise brune  sucre de canne complet

10 cl de lait de coco

et puis

des graines : des graines de tournesol, des graines de potiron, des graines de lin
d
es abricots secs, des dattes séchées dénoyautées, des figues zacros séchées, des petites tomates cerises sèches, 40g de cerneaux de noix.
JUlie suggère 40 g de chaque graine et 120 g de chaque fruit sec; cela me parait énorme mais pourquoi pas; de mon coté, il y avait environ 100 g de graines au total et 200 g de fruits séchées; c'était bien suffisant!

Préchauffer le four à 170 degrés et sur une plaque, déposer toutes les graines pour les faire dorer environ 10 minutes. Mélanger dans un saladier la farine, le bicarbonate, les épices et les fruits secs hachés.
Dans un autre bol, battre les oeufs rapidement avec le sucre,le sel et ajouter le lait de coco; verser la préparation dans le mélange sec en remuant doucement, ajouter les graines alors et les cerneaux de noix; verser dans un moule huilé  et mettre au four pour 50 minutes environ ( plutôt 1 heure pour ma part).



***
la petite crème est pour LUI

le sablé matcha pour ELLE.

C'est leur entrée à tous  2 dans une nouvelle décennie.

                                                                                                       

 







Posté par lacroquette à 11:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

07 janvier 2008

je bois la lie de ma jeunesse

suzanne_et_le_chocolatVoilà, il est déjà 23h30 et je n'ai pas vu le temps passer; je corresponds mes souvenirs d'enfance à travers des milliers de kilomètres de séparation; Je découvre que mes souvenirs ne sont pas toujours réels,  et que je peux parler de mes souvenirs non pas en mon nom mais en souvenir celui de celle que j'ai été; J'ai grandi aujourd'hui un peu plus.

mon_gateau_d_anniDeux gâteaux mousseux au chocolat pour ce soir: celui d'avant Noël et le même mais dans sa version originale Padillas avec  du gingembre confit à la place et avec des proportions égales aux oranges confites; ces deux versions sont tout autant délicieuses : la deuxième prend plus le pas sur le chocolat.

Posté par lacroquette à 23:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 janvier 2008

Dés de légumes et raisins secs sur riz

Le récit de mon périple en Espagne arrive bientôt, et pour patienter, voici un plat sans prétention, simple, et bon que l'on peut varier à l'infini; le principe est simple: des légumes frais hachés menus, une céréale, ici le riz basmati, et du bouillon façon pour  couscous ou même minestrone.

des_de_legumes_et_raisons_secs_au_riz_basmatiPour 2 personnes:
Couper en petit dés, 1 fenouil, et 1 carotte.
Chauffer une sauteuse et verser 1 filet d'huile d'olive première pression à froid. Jeter les dés de légumes, les remuer avec une cuillère en bois puis allonger avec de l'eau chaude. Saler et poivrer, et dès que l'eau frémit, déposer 1 demi cube de bouillon de légumes de bonne qualité; Remuer le tout pour que le cube se mélange bien.

Pendant ce temps, faire cuire votre riz selon vos habitudes.
5 minutes avant la fin de la cuisson, jeter 1 poignée de petits raisins secs de Corinthe.
Les légumes sont prêts lorsque l'on peut enfoncer la pointe d'un couteau facilement.

Servir le riz dans l'assiette avec les légumes sur le dessus et quelques brins de   ciboulette ciselée. Versez une louche du jus de légumes dans l'assiette.

Posté par lacroquette à 17:31 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

Une année sous le signe

        A chaque début d'année, vous et moi aimons qualifier celle ci, donner une teinte  à ce nouveau départ (?), et peu importe s'il s'agit de pensées magiques; ce qualificatif qui va diriger soi disant toute notre année se désigne très facilement par un condensé de tout ce qui nous est arrivé entre les 10 derniers jours de décembre et les trois premiers de janvier : ça peut être deux faits similaires qui prédominent , ça peut être un évènement majeur, ça peut être une répétition; c'est surtout  ce qu'il en ressort et ce qu'on a envie de lui faire ressortir ;  y en a qui le claironnent par texto ou par mail, d'autres qui le gardent pour eux.

891mcaj_reine_trefleDe mon coté, après m'être entendue sur le "2008, l'année du Danger "suite à une série  de faits inhabituellement risqués, j'ai évoqué aussi la possibilité de "2008, LA LIMITE", mais Je crois que je vais me ranger plutôt vers "la CHANCE de 2008", un peu plus encourageant.....  vivement cette année alors.

Bonne année à vous, lecteurs, et peut être amis de la cuisine verte; Que votre année soit conforme à son appellation!

Posté par lacroquette à 13:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 décembre 2007

Galette familiale aux flocons de quinoa

On part en vacances au soleil de l'Espagne, en passant par Tourraine et Aquitaine familiales, donc c'est le dernier moment pour vider les placards; au menu, un plat simple et rapide: une galette format familial qui prend tout l'espace dans la sauteuse et sera ensuite découpée dans une assiette grand format ; en accompagnement, des lentilles cuisinées avec le reste de tous les légumes.
Les enfants aiment ...et les parents aussi. c'est ça Noël?


galette_familiale_aux_flocons_de_quinoa

Cette recette est de Valérie Cupillard dans Assiettes végétariennes et plats uniques aux éditions Laplage.

1 bol de flocons de quinoa

1 cuillère à soupe de farine complète de seigle

2 oeufs

2 carottes

1 demi oignon

1 verre de lait de vache

du sel et du poivre









galette_familaile_aux_flocons_de_quinoa2Dans un saladier, verser les flocons de quinoa, les oeufs, la farine, râper les carottes, émincer les oignons,  saler et poivrer; mélanger bien puis allonger avec le verre de lait; laisser reposer quelque temps pour que les flocons de se gonflent un peu.

Chauffer une poêle ou sauteuse avec un couvercle; graisser à l'huile d'olive, et déposer la préparation épaisse; Avec le dos d'une cuillère écraser bien et aplanir la surface; recouvrir et attendre une dizaine de minutes que la galette soit sèche même du coté visible. Vous pouvez alors la retourner sans la casser; il vous suffit de poser une assiette sur la poêle et de retourner les deux ensemble; puis de re-retourner alors la galette dans la poêle; très simple, et  le plus compliqué finalement est de la retourner au moment opportun; recouvrir encore et laisser cuire 3- 4 minutes;

La galette est prête à être posée sur la table puis découpée en part .


Posté par lacroquette à 13:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 décembre 2007

Gâteau mousseux au chocolat et oranges confites

On oublie vite le Gâteau au chocolat de Suzy posté il y a un certain  temps par moi même, car voici un Gâteau au chocolat qui ne rivalise avec rien de ce que j'ai pu goûter auparavant; c'est en relisant mon livre du "bientôt consacré par moi" Elisée Padilla que l'envie m'ai venue de savoir ce qu'il valait côté  dessert; j'avais tellement été conquise par ses papitas.

J'ai  modifié quelque peu l'original dans le choix des produits : du yaourt entier à la place de la crème fraîche, et surtout des oranges confites à la place du gingembre confit; mais j'ai suivi scrupuleusement ses dosages pour voir où il voulait en venir et je n'ai pas été déçue! rien à voir avec les gâteaux ou on peut trouver des bout de fruits confits ; ça ne m'a jamais plu ce genre de trouvaille dans la bouche, rien a voir non plus avec les communs fondants qui ne donnent que maux au coeur et mauvaise conscience;

Ici, c'est léger, aérien, fin ; on plonge sa cuillère comme pour une mousse mais on a un gâteau; ah, comme je suis heureuse de finir mon année de cuisine par cette belle découverte; c'est bon, je peux rendre mon tablier 2007!


gateau_chocorange 200g de chocolat très noir

150g de beurre baratte

1 cuillère à soupe de crème de marrons vanillée

4 oeufs

50 g de sucre

50 g d'arrow root

100g d'oranges confites bio achetées dans le commerce

20 cl de yaourt entier











Dans une casserole, chauffer le beurre et le chocolat ensemble

Mixer finement  dans un blender les jaunes d'oeufs, la crème de châtaignes, l'arrow root, le yaourt, et les oranges confites puis ajouter le mélange de la casserole; Incorporer les blancs en neige délicatement.

Cuire à 180 degrés ( th 6) pendant environ 25 minutes.

et en version petit pot,

encore chaud

gateau_chocolat_orange4

gateau_au_chocolat_orange1


Posté par lacroquette à 21:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

19 décembre 2007

Tourte de pommes de terre et graines de carvi

Un jour  que je descendais la rue de Montreuil le ventre vide, je m'étais arrêtée pas vraiment au hasard à l'autre boulange. J'avais été servie avec rare gentillesse d'une tourte individuelle au pomme de terre. J'y suis retournée par la suite pour choisir des pains à la tranche et goûter gracieusement de délicieux petits  gâteaux de voyage. En pénétrant dans cette boulangerie dont on aperçoit le fournil de la caisse, on est bien embarrassé pour choisir entre tous ces gâteaux régionaux, et la diversité  des pains toujours bio; mais cet embarras finalement, il tombe à pic pour qui veut discuter et être conseillé; une convivialité qui  s'accommode très  bien avec la  qualité de leurs produits.

tourte_de_pomme_terre3


Des pommes de terres  qui ont une bonne tenue à la cuisson .

3 oignons jaunes

une petite brique de crème

des graines de carvi

2 pâtes feuilletées de bonne qualité

un moule rond assez haut et si possible avec fond amovible





Dans une petite casserole, faire fondre à l'huile d'olive les oignons coupés en lamelle puis ajouter des graines de carvi, environ deux cuillères à soupe. Réserver la casserole.

Éplucher vos pommes de terres et les couper le plus finement possible ; si vous avez une mandoline ou même une râpe hollandaise à fromage, c'est encore mieux et moins laborieux.

Huiler votre moule, déposer la première pâte feuilletée dans votre moule; le fond et le tour intérieur sont recouvert de pâte, vous pouvez alors déposer les oignons - carvi pour tapisser le fond; puis faire des couches successives de rondelles de pommes de terres à plat.A la moitié du moule recouvert, étaler une couche de crème puis recommencer les couches de pommes de terres pour arriver à hauteur du moule, re-étaler une couche de crème puis rabattre 1 cm environ de pâte sur la garniture de pomme de terres et de crème comme pour empaqueter.

Découper un cercle un peu plus petit que le diamètre du moule et poser le sur le dessus; presser délicatement avec vos mains pour coller ainsi les 2 pâtes ensembles sur le haut. Creuser enfin un trou au centre et faites une cheminée avec un bout de carton , puis entailler sur le dessus avec un cutter ou un couteau tranchant. Dorer le dessus avec un oeuf battu.

Si vous voulez des explications en photo, c'est du côté de chez Mercotte qu'il faut se rendre.

Déposer au four 50 minutes à 190 degrés; piquer avec une brochette en fer assez profondément pour vérifier la cuisson des pommes de terres. Elles doivent etre tendres.

Posté par lacroquette à 13:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 décembre 2007

Quenelles- "malfatti "d'épinard sur lit de lentilles

Les Malfatti vous connaissez? les  " mal faits "en italien et c'est le nom donné à un plat qui ressemble à ces quenelles, sauf que les malfatti les vrai,  se composent toujours de ricotta, il y a souvent du parmesan, les oeufs sont parfois omis et la farine sert plus pour la  panure extérieur; et bien,  je croyais faire des malfatti et je me suis retrouvée avec des quenelles d'épinards.

malfati_epinard_sur_lit_de_lentilles












Les "malfatti" quenelles
800 g d'épinards frais
ciboulette
2 oignons
2 oeufs
200g de yaourt entier
200 g de farine de blé complet

Les lentilles cuisinées
150 g de lentilles vertes
1 carotte
mélange 4 épices
1 poireau
1 cube de bouillon bio
du persil plat




LES QUENELLES D'EPINARDS  - Dans une grande casserole huilée, déposer les épinards préalablement lavés avec les oignons ciselés, les saler et les poivrer; Puis, quand les épinards se sont asséchés, les verser dans un blender avec les oeufs, le yaourt et la ciboulette et mixer le tout finement; incorporer ensuite la farine.
Faire bouillir de l'eau salée et former avec deux cuillères à soupe des boule avec la pâte d'épinard; jeter ces boules dans l'eau bouillante pour les pocher quelques minutes, les sortir avec un écumoire.

LES LENTILLES CUISINÉES - Verser un peu d'huile d'olive dans une sauteuse; déposer la carotte coupée en 2 dans la longueur puis en tronçons et enfin, le poireau entaillé dans la longueur et en tronçons aussi; jeter les lentilles préalablement rincées sous l'eau. PUIS parfumer d'une cuillère à café du mélange 4 épices; Allonger avec un bouillon jusqu'à hauteur au moins de la surface des lentilles. Recouvrir et attendre une vingtaine de minutes. Ajouter hors du feu , du persil plat frais.


Posté par lacroquette à 22:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]



Fin »